Thierry

Bonjour,
Comme vous m'y invitez, j'aimerais, sans vraiment savoir pourquoi, vous raconter une petite histoire.
Tout d'abord, je m'appelle Thierry, je suis marié, "heureux en ménage", épouse parfaite, belle maison, un très bel enfant, et même un chien, le tout dans le midi... beau tableau non?
En répondant à une demande d'aide technique sur un forum internet, j'ai fait la connaissance d'une fille attachante par sa personnalité. Entre les conseils techniques ont commencés à se glisser des propos plus personnels, puis des allusions "coquines", mais par jeu.
Je suis marié, elle l'était presque. Puis on a abandonné la technique pour se livrer, d'abord à une correspondance plus intime sur nos vies, nos hauts et nos bas, puis nous livrer vraiment.
Je découvrais une personne étrange, déchirée par une enfance douteuse, une famille étrange (parents séparés, je crois qu'elle ne m'a jamais parlé de son père, soeur lesbienne...), avec des expériences sexuelles glauques (caves...), un regard sur la vie très noir, intéret pour le macabre, le nazisme...mais une formidable énergie combattive.
Petit à petit, elle commença à me parler d'une opération, mais pas comme d'un truc avec un enjeu pour sa santé, plutôt comme de quelque chose d'important, en Belgique, cher, comme un but à atteindre, mais qui ne représentait pas une fin en soi, mais un début vers une autre vie, une étape indispensable dans son planning. Je pense qu'elle évitait de m'effrayer, j'espère, cela voulait dire qu'elle tenait à mon amitié virtuelle.
J'ai vite compris la nature de cette opération... Mais cette fille n'était que virtuelle. Bon, son esprit n'était pas dans le bon corps, et alors ? Je ne désirais pas avoir de rapports "physiques", encore moins sexuels, avec elle. Elle était une sorte de muse, d'amie imaginaire.
Puis l'opération a eu lieu. Puis son changement d'état civil. Puis les implants en silicones, 95B... pas plus, selon elle et son toubib, ça aurait fait trop.
Et là, changement. Une nouvelle personne plus équilibrée, un peu plus saine, réservant cette formidable énergie à mener sa vie maintenant que ce problème est réglé. Elle écrit des romans traitant de l'homosexualité, elle chante... J'ai même été heureux d'apprendre son mariage. A la mairie. J'ai vu ses photos. Elle est belle.... mais elle restera virtuelle. C'est décidé.
Les mois passent...
Et puis une idée : si au lieu de parler par mails interposés, on 'chattait' ?
Ok. Rendez vous, on discute une heure ou deux. ça passe vite... puis elle m'appelle au tel. Sa voix incroyable... Grave, douce, chantante... Amanda Lear ? 2 heures au tel... passent comme ça... en trois minutes.
Bon. Je vais aller la voir. Quelques heures de TGV. Bientôt.
Fin de l'histoire.
J'en suis là.
Voir qui ? Comment est une trans ? J'ai vu son visage. Bon. Mais le reste ?
Qu'a t-elle traversé ? Qu'a t-elle vécu ?
Si on fait l'amour, que vais-je trouver ? Je n'y tiens pas. Je suis fidèle à ma femme. Oui. Mariage d'amour. Eglise et tout.
Mais cette "nouvelle fille", cette femme venue d'ailleurs me fascine tellement, m'obsède... Pourtant, je suis totalement hétéro, est-ce un moyen de combler une homosexualité refoulée :o)... allez savoir.
Tout cela pour vous dire que votre site m'a été d'une grande utilité pour me cultiver et comprendre un petit peu ce que peut traverser une personne "transgenre"....
Merci de m'avoir lu.
Cordialement, Thierry.

REPONSE A THIERRY (extrait)

Bonjour Thierry,
Ton témoignage me paraît sincère. Il est même trés interessant.
C'est vrai que les transsexuelles sont des personnes complexes et fascinantes.
Tu te pose une question sur une éventuelle homosexualité refoulée. Sache qu'avec une TS cette notion homo ou hétéro n'a pas beaucoup de sens, objectivement. Et malheureusement ce genre de réflexion peut chez certains ou certaines leur pourrir la vie. Alors met de côté cette notion et profite simplement de ta relation avec cette amie.
Il est fréquent que les transsexuelles aient eues une enfance à problème du fait de leurs parents, mais ce n'est pas la raison de leur transsexualité. Il est tout aussi fréquent que leur comportement change à partir du moment ou elles estiment avoir terminée leur transition. Pour certaines une opération du sexe leur paraîtra absolument indispensable pour d'autres non: mais ce seront toutes des transexuelles.
Amitiés ESTER

Lire d'autres témoignages de transgenres ou de leur proches sur STS67


Retour menu.

Création le 18 Février 2004
eXTReMe Tracker