OLIVER ET MARILISA

En réponse à la demande formulée sur mon site d'obtenir des témoignages d'Homme vivant avec une transexuelle, Oliver m'a envoyé ce premier message, suivi par d'autres à ma demande pour compléter.
Je remercie sincèrement Oliver, et j'apprécie sa grande sincérité.
C'est aussi un message d'espoir pour les TS qui n'auraient pas encore trouvé l'homme de leur vie.

Bonsoir Ester,
Je ne sais pas si ça conviendra mais voici un petit texte racontant notre rencontre entre Marilisa et moi.
Je suis donc Oliver 25ans et je vis depuis 9mois avec Marilisa qui a 26ans.
Nous nous sommes rencontrés en juillet dernier, dans une boîte de nuit de la côte. C'était une soirée comme les autres, tout du moins je le pensais. Il y avait pas mal de monde, mais aucune fille ne m'interessait et puis avant de partir j'ai voulu faire un tour sur la plage.
J'ai remarqué des filles à une table, assez à l'écart des autres, et j'ai vu Marilisa. Je ne sais pas vraiment comment expliquer ce sentiment, si ce n'est que je n'entendais plus la musique ni les gens. Lorsque sa copine s'est levée de table, j'en ai profité pour aller lui parler. J'ai jamais été aussi maladroit de ma vie: ne pas savoir quoi dire, ne pas oser la regarder , c'était horrible!
Elle m'a quand même mis à l'aise puis nous sommes allés marcher. Avant de se quitter elle m'a donné son numero de téléphone et je l'ai appelé dès le matin. On s'est vu tous les jours pendant 1 semaine et le soir elle m'a annoncé qu'elle n'était pas entièrement une fille. Je dois avouer que sur le moment je n'ai pas compris. J'avais en face de moi une fille sublime, féminine, je ne comprenais pas. Elle m'a alors expliqué son passé et l'opération qui lui restait à faire Ca m'a carrément coupé le souffle. Mais malgré qu'il reste cette opération à faire je la voyais (et la vois) toujours en tant que femme.
La semaine d'après elle est partie voir sa mère au Venezuela, pour 2 semaines et ce fut les 2 plus longues semaines de ma vie! En fait j'avais peur qu'elle ne revienne pas. J'ai été l'attendre à l'aéroport, et quand je l'ai aperçue dans le couloir, toute la pression des 2 semaines passées est retombée et j'avais presque envie de rire tout seul.
A partir de ce moment là on ne s'est jamais quitté. On a très vite emmenagé tous les deux, on fait tout ensemble...
La prochaine étape est pour cet été. Je vais rencontrer sa mère et sa famille.
En conclusion j'aimerai juste dire que pour moi, Marilisa est une femme.
Son passé je ne veux pas le connaître, je m'en fou. Tous les matins je me réveille près de Miss Univers, une personne tendre et gentille , que pourrai je demander de plus si ce n'est que ça dure très longtemps.
Oliver

SECOND MESSAGE

Merci pour les informations, je n'avais pas entendu parlé de la Belgique.
Mon amie est vénézuelienne. Là bas je sais qu'elle a fait la poitrine et chirurgie esthétique, pour le visage.
Elle désire bien évidemment se faire opérer, mais jusqu'à présent c'était un problème d'argent. Pour mon désir concernant l'opération, je la souhaite évidemment. Je l'aimerai toujours même si elle ne le fait pas , j'ai pu en faire abstraction 9 mois, mais il est vrai que je préfèrerai qu'elle le fasse.
J'ai entendu parlé de la Thailande et de la Suisse, mais également d'une clinique en Angleterre, où les résultats sont apparement très bons. Elle pense également se faire opérer en Amérique du sud, mais je ne sais pas si les résultats sont bons.
Ce n'est pas une petite opération et faut être franc, ça me fou la trouille quand même, pour elle. Alors j'essaie de trouver des renseignements sur divers pays, pour trouver le meilleur. Elle accorde pas mal d'importance au coût, comparé à moi. Même si c'est 20 fois plus cher que dans une autre clinique, ca m'est égal. Je veux juste que tout ce passe bien, pour elle.

TROISIEME MESSAGE

Pour votre question, à savoir si jai connu d'autre TS avant Marilisa c'est non.
Avant de la connaître en fait, j'avais des idées et des clichés sur pas mal de choses.
Ses copines m'ont demandé une fois ce que je pensais des transsexuelles avant de rencontrer Marilisa.
Ce n'est pas méchant ce que je vais dire, mais pour moi travestis ou trans c'était pareil, c'était soit des mecs en jupes, soit des mecs avec une poitrine. En fait, comme je ne connaissais pas de travestis ou de transsexuelles avant, je gardais en tête l'image que je voyais à la télé de ces personnes. C'est à dire des caricatures, pour les travestis et pour les transsexuelles c'était des personnes avec une drole de vie. Je voyais toujours des trans à la télé qui soit faisaient des photos X, soit bossaient dans le milieu de la nuit etc Maintenant j'ai un autre point de vue. Je sais maintenant qu'il existe de très belles transsexuelles ( même si je naime pas ce mot) très féminines etc chez qui on ne peut pas deviner le passé.

Lors d'un week end a Paris, elle a tenue à m'emmener dans une boite de nuit où il y a pour clientèle une majorité de trans. J'étais pas super chaud mais on y est quand meme allé.
Cela m'a fait prendre conscience que chaque personne est differente.
Il y avait de très belles femmes, d'autres ou je ne voyais pas ou était la féminité si ce n'est dans les talons, des réservées d'autres extravagantes etc...

Depuis que je suis avec Marilisa et que j'ai rencontré ses amies etc... je n'ai pas d'attirance particuliere pour les trans non plus. Elles sont très belles et tout mais je les vois en tant que femmes, pas en tant que "trans".
Et comme je dis, je ne regarde plus les autres filles vu que jai deja Miss Univers (petite note d'humour ;-) Ca peut peut etre compléter ce que j'ai dis dans mon autre mail.
Oliver

DERNIER MESSAGE

J'ai été voir la page où se trouve mon témoignage, et j'en ai profité pour le montrer à ma copine. Je ne lui avais pas dis que je l'avais fait. Elle a été assez surprise que je puisse faire ça mais en même temps très contente. Je lui ai donc expliqué pourquoi je l'avais fais. Dans mon cas, même si je la vois en temps que femme, je me suis posé pas mal de questions a un certain moment.
Dans la vie de tous les jours je ne connais pas de mecs qui vivent la même chose, alors j'ai cherché sur le net, mais je n'ai trouvé que des mecs qui parlaient des trans seulement comme fantasme, objet sex, attiré par l'ambiguité etc bref des types avec le cerveau dans le slip. Cest comme ça que m'est venue l'envie de laiser un "témoignage" sur votre site. Cela peut peut-être aider d'autres mecs. Je n'ai toujours pas discuté avec un mec qui vit la même chose, mais je me suis inscrit sur un forum pour trans mais les non-trans sont acceptés lol et depuis jai quelques contacts avec des filles, dont une que j'apprecie beaucoup, qui m'a pas mal aidé, notamment pour le w-e dernier où jai annoncé a ma famille et proches que ma copine etait trans. Elle m'a également donné des documents etc
Pour ce qui est de la boîte de nuit, je parlais bien de l'escualita. Je n'etais jamais allé dans une boite comme ça, donc cest vrai que j'étais très mal a l'aise. J'ai eu du mal avec une ou deux personnes mais ce n'est pas le fait d'etre entouré de trans qui m'a dérangé, ce sont les mecs, leurs façon de mater les filles, de parler d'elles etc. Je ne suis pas en train de dire que je suis un saint, mais y'a quand même un minimum de respect à avoir quand on parle d'une fille même si la nana est hyper provoquante. On en parle pas de la meme facon qu'on parlerai d'un objet. Puis quand un type est venu parler à ma copine, j'ai décidé qu'il valait mieux qu'on parte :o)
Encore merci d'avoir accepté mon "témoignage"

Contacter OLIVER

Lire d'autres témoignages de transgenres ou de leur proches sur STS67


Retour menu.

Création le 13 Avril 2005

eXTReMe Tracker